Principales pathologies des organes génitaux

Découvrez  ci-dessous les différentes pathologies des organes génitaux

L'HYDROCÈLE

C’est une affection bénigne due à l’accumulation de liquide dans la membrane qui entoure le testicule.

La bourse est de volume variable, peu ou pas douloureuse, mais parfois gênante dans la vie quotidienne. Une échographie s’assure de l’absence de pathologie testiculaire associée. Le traitement chirurgical en ambulatoire n’est proposé qu’en cas de pénibilité.

Dans un autre ordre, l’hydrocèle du petit enfant est liée à la non fermeture congénitale du canal peritoneo-vaginal. Elle se manifeste par une grosse bourse non douloureuse, parfois bleutée. Le canal peut se fermer spontanément jusqu’à l’âge de un an. Au delà, si l’hydrocèle persiste, le traitement consiste à évacuer chirurgicalement le liquide et à lier le canal. L’intervention se fait en ambulatoire.

LE KYSTE DE L'ÉPIDIDYME

C’est une petite cavité liquidienne au niveau de l’épididyme, au contact du testicule, palpable et vue en échographie.

Il s’agit d’ une  pathologie bénigne qui n’entraîne aucun dysfonctionnement du testicule, ni  de dégénérescence.

Aucun traitement n’est nécessaire, sauf si le kyste devient volumineux  et gênant dans la vie quotidienne, auquel cas une opération en ambulatoire est conseillée.

TORSION DU TESTICULE

Elle est liée à une anomalie congénitale de la fixation du testicule, ce qui lui permet de tourner sur lui même.

Cela a comme conséquence l’arrêt de l’arrivée de sang et peut entraîner la destruction du testicule en moins de 6 heures. Elle survient chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte jeune.

C’est une urgence chirurgicale qui nécessite une intervention très rapide. Toute douleur unilatérale à début brutal chez un enfant ou un adolescent, doit faire évoquer ce diagnostic et consulter en urgence.

Il faut citer la torsion de l’hydatide pédiculée, c’est à dire une formation annexe située au pôle supérieur du testicule (il s’agit d’un reliquat de la vie embryonnaire n’ayant pas de fonction) , dans le cas d’un diagnostic certain, le traitement est habituellement médical à base d’antalgiques et d’anti-inflammatoires.

En cas de doute avec une torsion de testicule, l’exploration chirurgicale est de règle.

TESTICULE ECTOPIQUE OU CRYPTORCHIDE

L’ectopie testiculaire, ou cryptorchidie désigne la présence d’un testicule en position anormale en dehors de la bourse.

Il faut la différencier  du “testicule ascenseur ”qui fait le “yoyo” entre sa position naturelle et une position inguinale, lors du sport, du froid, ou du stress.

Sans traitement, il existe un risque de dégénérescence cancéreuse, vingt fois plus grand que sur un testicule en place.

Si la cryptorchidie est bilatérale, il existe un risque de stérilité ultérieure.

Le traitement est essentiellement chirurgical (l’utilisation d’hormones gonadotrophines chorioniques est discutée par de nombreuses équipes, mais en réalité, très peu pratiqué).

  • SHARE:
  • Share: